App Description

Chillon – parcours de visite
(version française)

Découvrez le château de Chillon et ses plus belles salles et pièces de collection, grâce à notre nouvelle application enrichie d’images et disponible en huit langues !

Déambulez à votre rythme le long du parcours de visite. La vingtaine d’endroits-clés commentés, vous donnera même tout loisir d’écouter l’audioguide avant ou après votre venue à Chillon.

Restez en contact avec nous en vous inscrivant à notre newsletter sur www.chillon.ch !

------
Rien d’étonnant à ce que le château de Chillon soit un des monuments les plus visités de Suisse. Une architecture d’une beauté à couper le souffle, un site exceptionnel entre lac et montagnes – proprement magique !

Visiter le château de Chillon, c'est comme remonter le temps. Chaque salle dévoile une partie de son histoire – aussi bien la vie quotidienne à la cour de Savoie que celle des baillis bernois.

Découvrez les peintures murales du 14e siècle encore visibles dans la chambre du Duc et la chapelle, ou encore la grande collection de coffres et le mobilier présent dans toutes les pièces. Les quatre grandes salles d'apparat, propices autrefois à de somptueux banquets, vous immergeront également dans la vie quotidienne du Moyen Âge. Mais n’oublions pas que Chillon était aussi une forteresse ! Protégée certes par le lac, le côté terre est lui paré de tours de défense et d’un chemin de ronde. De nombreuses armes sont exposées.

Cette citadelle millénaire n’a cessé d’enflammer l’imagination des artistes, de Rousseau à Hugo, de Delacroix à Courbet. D’innombrables légendes sont d’ailleurs nées en ces lieux, dont la plus connue est celle de Bonivard, rendue célèbre par Lord Byron qui en fit le héros de son poème "Le Prisonnier de Chillon". Le fameux pilier dans le souterrain, auquel il fut enchaîné, est un incontournable du château !

Bienvenue au château de Chillon !

App Screen Shots

(click to enlarge)

App Changes

March 05, 2013 Price Decrease: $4.99 -> $2.99
March 27, 2012 Initial Release

Other Apps From Texetera